AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the past is never where you think you left it

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabe Gallagher

avatar

○ Messages : 47
○ Job : électromécanicien
○ Relationship status : better off alone

SEEDS OF GOLD
Relationship:
RP: 2/3 (solal)

MessageSujet: the past is never where you think you left it   Dim 26 Nov - 17:11

Sortir n’avait jamais été le truc de Gabe. Sortir rimait avec rencontres et il évitait toujours soigneusement les hasards des conversations, l’embarras d’être face à un interlocuteur à qui il ne savait pas trop quoi dire. C’était inévitable : dès qu’il se trouvait dans une situation de discussion forcée, Gabe faisait un blocage instantané et son esprit se heurtait aux limites d’un échange stérile dont il cherchait à tout prix à s’évader. Il redoutait toujours qu’on voit sur son visage son besoin d’échapper au tête-à-tête et plus il se focalisait sur ce qui risquait d’arriver, plus la gêne augmentait et plus il souhaitait n’être jamais sorti de chez lui.
Mais aussi ravi était-il de retrouver le confort relatif mais sécurisant de sa chambre, il lui arrivait aussi de ressentir un besoin pressant de se soustraire à cette solitude. Un paradoxe dont il avait parfaitement conscience mais qu’il ne parvenait pas à maitriser. Surtout lorsqu’il se retrouvait seul et sentait ses membres fourmiller et son esprit refuser de s’apaiser. Alors il tournait en rond, faisait les cent pas, cherchait un moyen de se distraire. En vain. Confronté à son besoin de ne pas être seul, il cédait souvent à l’impulsion.
Ce soir, son impulsion avait consisté à se rendre dans un bar, à s’asseoir au comptoir et à commander à boire. Il avait précisément choisit le comptoir parce que personne ne pouvait s’installer face à lui et imposer sa présence, le forcer à sortir de son mutisme habituel et à trouver un sujet de conversation qui ne mourrait pas au bout de quelques secondes. Il l’avait aussi choisi parce qu’il s’avait que les gens n’accordaient généralement pas grande attention à leur voisin : ils attiraient l’attention du barman, éructaient leur commande et repartaient directement après avoir payé. Quant à lui, s’il ressemblait à un poivrot esseulé qui noyait son regard (et sa solitude) dans un verre de liquide ambré, il s’en contrefichait. Tant qu’on le laissait tranquille, ce qui s’avérait généralement le cas.
Il fut bien bousculé une ou deux fois par des clients empressés d’être servis et de rejoindre leur bande mais le jeune homme n’émit aucun commentaire et feignit de n’avoir rien remarqué, ignorant sciemment leurs excuses enivrées puis leurs rires étouffés et un peu moqueurs. Il fut tranquille une bonne demi-heure et en était à son deuxième verre lorsqu’une présence, à sa droite, se fit plus insistante. Bien décidé à ne pas quitter son verre des yeux, il finit toutefois pas céder au besoin d’identifier l’individu pour découvrir qu’il s’agissait de Yancy Saunders, un ancien camarade de classe de Rafe (et qu’il ne put dès lors pas ignorer, comme il l’avait initialement prévu) :
- Salut, marmonna-t-il d’un air un peu contraint.
Puis il reporta son attention sur son verre dont il dessina le bord du bout des doigts d’un air distrait, une part de lui espérant que Yancy ne s’éterniserait pas.
Parce qu’invariablement, voir le jeune homme ramenait Gabe au passé et à son frère, qu’il n’avait pourtant plus vu depuis des mois.

_________________

better off alone anyway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
the past is never where you think you left it
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» WFA on Demand : Back to The Past ! WFA Royal Rumble
» quelles massues choisir?
» WFA on Demand : Back to The Past ! Survivor Series 2010
» WFA on Demand : Back to The Past ! WFA King of The Ring 2010
» WFA on Demand : Back to The Past ! WFA No Way Out 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A RAVEN'S EYE :: CARNINGSBY, VA. :: GREENFIELD :: THE GOLDEN SHACK-
Sauter vers: